Advanced

Acquisition phonologique et morphosyntaxique du suédois et du français par des enfants bilingues simultanés. Le développement de phrases nominales et déterminatives à l’âge de 22-32 mois.

Carlström Plaza, Fanny LU (2017) SPVR01 20162
French Studies
Master's Programme: Language and Linguistics
Abstract (French)
La présente étude observe le développement de phrases déterminatives (DP) d’enfants bilingues simultanés (2L1) en français-suédois, âgés de 22-32 mois, pour en étudier la relation entre les aspects phonologiques et morphosyntaxiques ainsi que de le comparer aux descriptions existantes sur le même parcours d’enfants monolingues (L1). Selon la recherche contemporaine, l’acquisition morpho-syntaxique précoce serait un processus de bootstrapping, où les premières unités lexicales sont phonologiquement contraintes et les mots fonctionnels omis, faute d’être prosodiquement proéminents.

Le fait que ces unités suivent soit un pied prosodique universel, soit un modèle lexical selon la prosodie des langues cibles, est amplement discuté et... (More)
La présente étude observe le développement de phrases déterminatives (DP) d’enfants bilingues simultanés (2L1) en français-suédois, âgés de 22-32 mois, pour en étudier la relation entre les aspects phonologiques et morphosyntaxiques ainsi que de le comparer aux descriptions existantes sur le même parcours d’enfants monolingues (L1). Selon la recherche contemporaine, l’acquisition morpho-syntaxique précoce serait un processus de bootstrapping, où les premières unités lexicales sont phonologiquement contraintes et les mots fonctionnels omis, faute d’être prosodiquement proéminents.

Le fait que ces unités suivent soit un pied prosodique universel, soit un modèle lexical selon la prosodie des langues cibles, est amplement discuté et l’observation d’enfants 2L1 en langues de structures phonologiquement différentes pourrait apporter des réponses. Le modèle lexical suivant la prosodie des langues cibles donnerait des unités différentes pour chaque langue (structure trochaîque en suédois, structure en arc accentuel en français). Les résultats indiquent un développement similaire à celui des monolingues, exceptée l’alternance codique chez les enfants 2L1. Lorsque la longueur syllabique du DP excède celle de la compétence prosodique de l’enfant, le DP est tronqué et le déterminant omis. Il semble que les troncations respectent la structure phonologique de la langue cible, non pas celle d’un pied universel. (Less)
Popular Abstract
The present study examines the development of determiner phrases (DPs) by 22-32 months old simultaneously bilingual (2L1) children in French and Swedish. It aims to observe the relation between phonological and morphosyntactic aspects during DP acquisition of the target languages and compare it with existing descriptions on monolingual (L1) children. The latest research on children’s morphosyntactic acquisition suggests it is a bootstrapping process, where the first lexical productions are phonologically constrained and function words omitted due to lack of prosodic saliency.

It is debated whether children’s first lexical units follow a universal prosodic template or the prosody of the target language. Data from 2L1 children in... (More)
The present study examines the development of determiner phrases (DPs) by 22-32 months old simultaneously bilingual (2L1) children in French and Swedish. It aims to observe the relation between phonological and morphosyntactic aspects during DP acquisition of the target languages and compare it with existing descriptions on monolingual (L1) children. The latest research on children’s morphosyntactic acquisition suggests it is a bootstrapping process, where the first lexical productions are phonologically constrained and function words omitted due to lack of prosodic saliency.

It is debated whether children’s first lexical units follow a universal prosodic template or the prosody of the target language. Data from 2L1 children in languages of different phonological structure might provide information, where a lexical template following phonological features of the target language would mean different lexical units for each language (trochaic structure in Swedish, accentual arc structure in French). The results indicate a similar phonological development as described for L1 children, except for code switching by 2L1 children. The DPs with a syllable length exceeding the prosodic competence of the child are truncated and the determiner omitted, where truncation patterns seem to rely on phonological properties of the target language, not on a universal prosodic unit. (Less)
Please use this url to cite or link to this publication:
author
Carlström Plaza, Fanny LU
supervisor
organization
course
SPVR01 20162
year
type
H2 - Master's Degree (Two Years)
subject
keywords
phonological development, 2L1 acquisition, French phonology, Swedish phonology, aCV, proto-determiners, truncations
language
French
id
8902204
date added to LUP
2017-02-02 16:35:40
date last changed
2017-02-02 16:35:40
@misc{8902204,
  abstract     = {La présente étude observe le développement de phrases déterminatives (DP) d’enfants bilingues simultanés (2L1) en français-suédois, âgés de 22-32 mois, pour en étudier la relation entre les aspects phonologiques et morphosyntaxiques ainsi que de le comparer aux descriptions existantes sur le même parcours d’enfants monolingues (L1). Selon la recherche contemporaine, l’acquisition morpho-syntaxique précoce serait un processus de bootstrapping, où les premières unités lexicales sont phonologiquement contraintes et les mots fonctionnels omis, faute d’être prosodiquement proéminents.

Le fait que ces unités suivent soit un pied prosodique universel, soit un modèle lexical selon la prosodie des langues cibles, est amplement discuté et l’observation d’enfants 2L1 en langues de structures phonologiquement différentes pourrait apporter des réponses. Le modèle lexical suivant la prosodie des langues cibles donnerait des unités différentes pour chaque langue (structure trochaîque en suédois, structure en arc accentuel en français). Les résultats indiquent un développement similaire à celui des monolingues, exceptée l’alternance codique chez les enfants 2L1. Lorsque la longueur syllabique du DP excède celle de la compétence prosodique de l’enfant, le DP est tronqué et le déterminant omis. Il semble que les troncations respectent la structure phonologique de la langue cible, non pas celle d’un pied universel.},
  author       = {Carlström Plaza, Fanny},
  keyword      = {phonological development,2L1 acquisition,French phonology,Swedish phonology,aCV,proto-determiners,truncations},
  language     = {fre},
  note         = {Student Paper},
  title        = {Acquisition phonologique et morphosyntaxique du suédois et du français par des enfants bilingues simultanés. Le développement de phrases nominales et déterminatives à l’âge de 22-32 mois.},
  year         = {2017},
}