Advanced

Jeu de miroir: Une comparaison entre le roman L'occupation d'Annie Ernaux et son adaptation cinématographique, le film L'Autre

Johansson, Kristina LU (2011) FRAK01 20111
French Studies
Abstract (French)
Annie Ernaux a fait de son mieux pour décrire la jalousie par des mots dans son court roman nommé L’occupation (2002). Les cinéastes Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont, à leur tour, essayé de visualiser ces mots dans leur film intitulé L’Autre (2007). Annie Ernaux s’est rendue connue pour son « écriture blanche », une expression établie par Roland Barthes en 1953. Annie Ernaux elle-même l’appelle « l’écriture plate », une façon d’écrire qui est neutre et dépourvue de sentimentalité. Il faut dire que L’occupation est un exemple typique de cette écriture plate - il est direct, franc et sans un joli mot de superflu.
Pourtant, Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont transformé le journal intime d’Annie Ernaux en un film... (More)
Annie Ernaux a fait de son mieux pour décrire la jalousie par des mots dans son court roman nommé L’occupation (2002). Les cinéastes Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont, à leur tour, essayé de visualiser ces mots dans leur film intitulé L’Autre (2007). Annie Ernaux s’est rendue connue pour son « écriture blanche », une expression établie par Roland Barthes en 1953. Annie Ernaux elle-même l’appelle « l’écriture plate », une façon d’écrire qui est neutre et dépourvue de sentimentalité. Il faut dire que L’occupation est un exemple typique de cette écriture plate - il est direct, franc et sans un joli mot de superflu.
Pourtant, Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont transformé le journal intime d’Annie Ernaux en un film suggestif, surnaturel et à multiples facettes.
Le but de cette étude est d’examiner en quoi consiste cette atmosphère dans L’Autre qui le diffère tellement du roman. De quelle manière et avec quelles méthodes les réalisateurs ont-ils transmis à l’écran la jalousie et l’obsession décrites par Ernaux et comment ont-ils créé cette ambiance distinguée du film, qui se place entre le dérangeant et le chaleureux? (Less)
Please use this url to cite or link to this publication:
author
Johansson, Kristina LU
supervisor
organization
course
FRAK01 20111
year
type
M2 - Bachelor Degree
subject
keywords
Annie Ernaux, L'occupation, écriture blanche, jalousie, L'Autre, adaptation cinématographique, le désir triangulaire
language
French
id
1984944
date added to LUP
2011-10-27 15:38:00
date last changed
2011-10-27 15:38:00
@misc{1984944,
  abstract     = {Annie Ernaux a fait de son mieux pour décrire la jalousie par des mots dans son court roman nommé L’occupation (2002). Les cinéastes Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont, à leur tour, essayé de visualiser ces mots dans leur film intitulé L’Autre (2007). Annie Ernaux s’est rendue connue pour son « écriture blanche », une expression établie par Roland Barthes en 1953.  Annie Ernaux elle-même l’appelle « l’écriture plate », une façon d’écrire qui est neutre et dépourvue de sentimentalité. Il faut dire que L’occupation est un exemple typique de cette écriture plate - il est direct, franc et sans un joli mot de superflu.
Pourtant, Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic ont transformé le journal intime d’Annie Ernaux en un film suggestif, surnaturel et à multiples facettes.  
Le but de cette étude est d’examiner en quoi consiste cette atmosphère dans L’Autre qui le diffère tellement du roman. De quelle manière et avec quelles méthodes les réalisateurs ont-ils transmis à l’écran la jalousie et l’obsession décrites par Ernaux et comment ont-ils créé cette ambiance distinguée du film, qui se place entre le dérangeant et le chaleureux?},
  author       = {Johansson, Kristina},
  keyword      = {Annie Ernaux,L'occupation,écriture blanche,jalousie,L'Autre,adaptation cinématographique,le désir triangulaire},
  language     = {fre},
  note         = {Student Paper},
  title        = {Jeu de miroir: Une comparaison entre le roman L'occupation d'Annie Ernaux et son adaptation cinématographique, le film L'Autre},
  year         = {2011},
}