Advanced

Patterns and magnitude of Zn:Ca in otoliths support the recent phylogenetic typology of Salmoniformes and their sister groups

Limburg, Karin E. and Elfman, Mikael LU (2010) In Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences 67(4). p.597-604
Abstract
La chimie des otolithes de poissons sert a associer les poissons a des environnements specifiques. La chimie des otolithes peut aussi potentiellement servir d'outil dans la recherche phylogenetique, comme nous le demontrons ici chez les poissons salmonides et les taxons apparentes. Des cartes bidimensionnelles de la chimie de Zn:Ca dans les otolithes montrent des oscillations annuelles d'amplitude chez des membres des salmoniformes (les saumons se distinguant des coregones). Celles-ci se decelent aussi chez les esocides, mais pas de facon marquee chez les osmerides, ni chez les autres taxons moins apparentes. De plus, les amplitudes de Zn:Ca sont maximales chez les salmonides et diminuent chez les autres taxons : salmonides (saumons,... (More)
La chimie des otolithes de poissons sert a associer les poissons a des environnements specifiques. La chimie des otolithes peut aussi potentiellement servir d'outil dans la recherche phylogenetique, comme nous le demontrons ici chez les poissons salmonides et les taxons apparentes. Des cartes bidimensionnelles de la chimie de Zn:Ca dans les otolithes montrent des oscillations annuelles d'amplitude chez des membres des salmoniformes (les saumons se distinguant des coregones). Celles-ci se decelent aussi chez les esocides, mais pas de facon marquee chez les osmerides, ni chez les autres taxons moins apparentes. De plus, les amplitudes de Zn:Ca sont maximales chez les salmonides et diminuent chez les autres taxons : salmonides (saumons, ombres et coregones) > esocides > osmerides > autres. Une analyse spatiale sur des cartes en coupe sagittale de Zn:Ca les divise en cinq zones et fournit les moyennes de chaque zone ainsi que les moyennes totales. Une analyse des fonctions discriminantes des differentes zones d'otolithes separe encore mieux les groupes taxonomiques, mais montre que les brochets s'associent de plus pres aux salmonides et les osmerides au groupe externe. L'incorporation de Zn:Ca dans les otolithes peut etre un trait sous controle phylogenetique et la chimie de Zn:Ca des otolithes peut venir appuyer la reorganisation recente de la systematique des salmoniformes et de leurs groupes-soeurs. (Less)
Please use this url to cite or link to this publication:
author
organization
publishing date
type
Contribution to journal
publication status
published
subject
in
Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences
volume
67
issue
4
pages
597 - 604
publisher
National Research Council Canada
external identifiers
  • wos:000277228900001
  • scopus:77950238185
ISSN
1205-7533
DOI
10.1139/F10-014
language
English
LU publication?
yes
id
6c8a121b-ffe4-4c66-8cba-c0c153d4f7fe (old id 1619513)
date added to LUP
2010-06-18 09:29:32
date last changed
2018-06-10 03:25:16
@article{6c8a121b-ffe4-4c66-8cba-c0c153d4f7fe,
  abstract     = {La chimie des otolithes de poissons sert a associer les poissons a des environnements specifiques. La chimie des otolithes peut aussi potentiellement servir d'outil dans la recherche phylogenetique, comme nous le demontrons ici chez les poissons salmonides et les taxons apparentes. Des cartes bidimensionnelles de la chimie de Zn:Ca dans les otolithes montrent des oscillations annuelles d'amplitude chez des membres des salmoniformes (les saumons se distinguant des coregones). Celles-ci se decelent aussi chez les esocides, mais pas de facon marquee chez les osmerides, ni chez les autres taxons moins apparentes. De plus, les amplitudes de Zn:Ca sont maximales chez les salmonides et diminuent chez les autres taxons : salmonides (saumons, ombres et coregones) > esocides > osmerides > autres. Une analyse spatiale sur des cartes en coupe sagittale de Zn:Ca les divise en cinq zones et fournit les moyennes de chaque zone ainsi que les moyennes totales. Une analyse des fonctions discriminantes des differentes zones d'otolithes separe encore mieux les groupes taxonomiques, mais montre que les brochets s'associent de plus pres aux salmonides et les osmerides au groupe externe. L'incorporation de Zn:Ca dans les otolithes peut etre un trait sous controle phylogenetique et la chimie de Zn:Ca des otolithes peut venir appuyer la reorganisation recente de la systematique des salmoniformes et de leurs groupes-soeurs.},
  author       = {Limburg, Karin E. and Elfman, Mikael},
  issn         = {1205-7533},
  language     = {eng},
  number       = {4},
  pages        = {597--604},
  publisher    = {National Research Council Canada},
  series       = {Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences},
  title        = {Patterns and magnitude of Zn:Ca in otoliths support the recent phylogenetic typology of Salmoniformes and their sister groups},
  url          = {http://dx.doi.org/10.1139/F10-014},
  volume       = {67},
  year         = {2010},
}